Accueil > Actualités > Finances : un budget à l’équilibre … des impôts stables


Finances : un budget à l’équilibre … des impôts stables

publié le 26 mars 2013

Le 11 février eut lieu en Conseil municipal le débat d’orientations budgétaires.
Le 25 mars, les élus ont adopté le compte administratif de 2012 et voté le budget prévisionnel de 2013.

Il n’a échappé à personne que le contexte économique national est difficile y compris pour les communes, départements, régions… C’est pourquoi la Ville de Pont-de-L’arche a réalisé des efforts considérables, depuis 3 ans, pour réduire ses dépenses tout en améliorant les services rendus à la population. L’année 2012 s’est terminée par un résultat à l’équilibre presque parfait avec 4,68 millions d’euros de recettes contre 4,71 millions de dépenses. Les 20 000 € de différence (0,4 % du budget total) s’expliquent par le paiement en janvier 2012 de factures de fin 2011 et par une baisse de 1,3 % des dotations de l’Etat. Cet équilibre est une bonne nouvelle car il signifie que les impôts ne seront pas augmentés en 2013. Ceci est rendu possible grâce à la renégociation par les élus et les agents des contrats liant la Ville à différents prestataires (assurance, téléphonie, énergies…) qui permet d’économiser 170 000 € par an. Ceci est possible aussi grâce au travail des élus et des agents qui négocient au plus près les devis. Certains services municipaux ont pu baisser leur budget de 30 % en 3 ans à services constants. La plus grande attention est aussi portée sur la masse salariale qui représente 51 % des dépenses de fonctionnement. Ainsi en 2012, les dépenses de personnel ont été contenues pour un montant de 2,37 millions d’euros, contre 2,35 millions en 2011. L’année 2012 a vu des titularisations et l’adoption d’un régime indemnitaire favorable au personnel. Les efforts seront poursuivis pour maitriser ces charges en 2013. Si cette dynamique municipale de négocier les contrats impulsée par le maire et son équipe n’avait pas été entrepris, la promesse de ne pas augmenter les taux d’imposition n’aurait pu être tenue. La situation actuelle permet de financer les travaux dont la ville a besoin, comme en témoigne le vaste chantier de rénovation & réhabilitation  du centre de loisirs qui constitue le poste des dépenses le plus conséquent entrepris par la Ville pour améliorer un de ses services. Cet effort s’élève à 1,7 million d’euros. Il est subventionné à hauteur de 73 %. Parmi les autres travaux de 2013 : l’effacement de réseaux, l’aménagement de l’entrée du cimetière et la pose d’un columbarium, l’aménagement de la cour de l’école maternelle et création d’un préau, travaux au restaurant municipal scolaire (des écoles), rénovation de la maison à pans de bois et l’ancienne boulangerie près du bailliage, création de massifs floraux aux Lupins… sans compter les travaux conduits par les partenaires de la Ville, le plus souvent étudiés et impulsés par les élus de Pont-de-L’arche.