Accueil > Actualités > La statue de Saint Pierre restaurée !


La statue de Saint Pierre restaurée !

publié le 22 mai 2014

Depuis 2008, la municipalité s’est engagée dans la protection et la valorisation du patrimoine de la ville. Une attention particulière a été portée à l’Eglise Notre-Dame des Arts.

Cet édifice, classé en totalité au titre des Monuments Historiques par arrêté du 28 décembre 1910, possède de nombreux objets mobiliers classés ou inscrits dont deux œuvres classées représentant une Vierge à l’enfant (toile et son cadre, XVIIIe s.) et L’adoration des mages (panneau peint et son cadre XVIIe s.) qui ont été restaurées en 2010.

En 2012, la municipalité a sollicité un diagnostic global de l’Eglise auprès de la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

L’Eglise a fait l’objet d’un vol d’objets mobiliers et de dégradations en 2007. Trois lions des stalles de l’Abbaye de Bonport et la tête de la statue de saint Pierre ont été dérobés.

Descriptif
La statue était placée dans le collatéral sud, 4ème travée, mur sud de l’Eglise Notre-Dame des Arts. Elle représente un saint vêtu d’une robe rouge, avec ceinture à boucle. Datée du 16ème siècle, elle est en bon état général de conservation. Pierre sculptée polychromie d’une hauteur H 120 cm.
Cette œuvre, inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 21/03/1977, a été décapitée le 18 décembre 2007. La tête a été retrouvée et remise à la commune en 2010.

Restaurateur
Après consultation de trois restaurateurs, sur la base l’analyse technique des offres réalisée par Madame Valérie PÉCHÉ, Conservateur des Antiquités et des Objets d’Arts de l’Eure, la ville a choisi de retenir la proposition de Nathalie ALLAIN et Frédéric ROUCHET.
Atelier situé dans la vieille ville de Granville
Mme ALLAIN, Ecole des Beaux-Arts de Tours, restauratrice de sculptures depuis 1994, et M. ROUCHET, Institution Nationale du Patrimoine, restaurateur depuis 1998.

Travaux
Remise en place de la tête puis repose de la statue sur un socle en pierre, 1er pilier de la nef face sud avec une sécurisation en inox.
Le coût de la restauration est évalué à environ 2 400 euros.


Partager l’article :