Accueil > Actualités > Liaison A28-A13 : la position de la CASE


Liaison A28-A13 : la position de la CASE

publié le 11 juillet 2014

A l’occasion d’un d’une séance exceptionnelle du conseil communautaire le 10 juillet, les élus de la CASE et parmi eux, les élus Archépontains ont eu à s’exprimer sur le projet de contournement Est de Rouen et sur son barreau de raccordement dans l’Eure.

De quoi s’agit-il ?
Derrière le contournement est de Rouen et le barreau Eurois, il faut entendre une nouvelle liaison autoroutière à 2×2 voies à péage, longue de 41km avec 9 échangeurs sur le parcours, dont le cout est estimé à 1 milliard d’euros, avec une prévision de trafic de 20 000 à 30 000 véhicules par jour.
Pour la partie Euroise, il s’agit là aussi d’une liaison autoroutière avec un nouveau franchissement de la Seine au Manoir par un viaduc de 25m de haut.
Nombre d’élus, toutes tendances politiques confondus se sont opposés à ce projet, revendiquant la qualité de vie, la préservation de l’environnement et dénonçant un projet qui n’apporte pas les solutions attendues.

Richard Jacquet l’a redit jeudi soir devant ses collègues de l’agglo. S’il a acté, comme beaucoup la nécessité d’un désengorgement du centre de Rouen et le besoin de réaliser le contournement est, il a pointé un certain nombre d’argument sur lesquels les élus n’auront pas manqué de réagir.
C’est d’abord de la cohérence du projet d’abord. « Si nous voulons parler de l’aménagement du territoire, mettons dans les études tous les projets qui vont impacter durablement notre agglomération. Dans le secteur de Pont de l’Arche- Les Damps, nous pourrions aussi parler de la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN), du port fluvial, et de l’A13 et de ses sorties qui sont des catastrophes pour la sécurité de milliers d’automobilistes, chaque jour »
Le maire de Pont de l’Arche a aussi pointé les incohérences du projet qui sera payant pour les automobilistes. « A Incarville, les automobilistes auront le choix entre une autoroute gratuite (A13) et la nouvelle liaison payante. Que croyez-vous que les automobilistes feront ? »
C’est aussi sur le cout du projet qu’il s’est interrogé. Le contrat est clair, les collectivités devront mettre la main à la poche. Quel sera le montant de la participation de la CASE, dans une période où les collectivités sont appelées à faire de gros effort budgétaire.

Les nombreuses interventions de la soirée auront permis aux élus de voter à l’unanimité sur une contribution sans équivoque.

Le site de la concertation : www.liaisona28a13.com
Contribution de l’agglomération Seine Eure au projet de liaison A28-A13

Partager l’article :